17, Rue de la Paix 75002 Paris
du lundi au vendredi de 8h30 à 20h

Vers la dématérialisation des demandes de visa

Depuis le mois de septembre 2017, le Gouvernement a mis en place le portail France-Visa. Disponible à l’adresse suivante https://france-visas.gouv.fr ce site internet permet, dans certains cas, aux ressortissants étrangers souhaitant voyager en France, d’effectuer leurs demandes de visas en ligne. La version proposée actuellement est une version bêta ; pour le moment, seuls trois pays ont accès à France-Visa : l’Afrique du Sud, le Sénégal et la Tunisie. Le service sera progressivement étendu. Pour les autres pays, les demandes de visa se font toujours directement auprès du Consulat compétent. La plate-forme France-Visa permet de déterminer, grâce à un test d’une durée estimée à trois minutes, si vous avez besoin d’un Visa pour vous rendre en France. Dans l’affirmative, il sera alors possible, après avoir créé votre compte, de remplir vos formulaires de demande en ligne, dans trois langues aux choix (anglais, français ou espagnol). Ce système, qui semble résulter d’une volonté de l’Administration de faciliter des démarches souvent complexes auprès de ses usagers, n’est cependant pas aussi révolutionnaire qu’il en a l’air : s’il permet en effet de remplir des formulaires en ligne et d’enregistrer progressivement les saisies, cela ne dispense pas les demandeurs de devoir se rendre personnellement au Consulat compétent pour déposer leur dossier après l’avoir imprimé. Le gain de temps dans les dépôts de demande de visa dans les pays concernés reste donc en demi-teinte, même si le remplissage des formulaires peut être facilité par des aides en ligne disponibles en six langues (français, anglais, espagnol, arabe, chinois et russe). Toutefois, la plate-forme France-Visa dispose d’un avantage intéressant qui est celui du suivi en ligne de l’évolution du dossier, malgré le fait qu’aucune information concernant la délivrance ou non du visa ne soit communiquée. En conclusion, bien que la portée de la création de cette plate-forme soit difficile à établir, du fait du peu de pays éligibles et des langues de travail tout aussi limitées, il ne faut pas omettre que France-Visa vient seulement de faire son apparition, et que des améliorations seront progressivement mises en place. Visa – dématérialisation
Articles similaires
Laisser un commentaire

Your email address will not be published.Required fields are marked *